illisible

illisible [ i(l)lizibl ] adj.
• 1686; de 1. in- et lisible
1Qu'on ne peut lire, qui est très difficile à lire. indéchiffrable. Écriture, manuscrit illisible. Signature illisible.
2Dont la lecture est insupportable. Un roman illisible qui tombe des mains.
⊗ CONTR. Lisible.

illisible adjectif Qu'on ne peut lire ou qu'on lit difficilement : Une écriture illisible. Dont la lecture est insupportable ou incompréhensible : Écrivain illisible.illisible (citations) adjectif Elsa Triolet Moscou 1896-Saint-Arnoult-en-Yvelines 1970 Je continue à penser qu'une prose où chaque mot vaut son pesant d'or est illisible. Ouvertures Laffontillisible (synonymes) adjectif Qu'on ne peut lire ou qu'on lit difficilement
Synonymes :
- indéchiffrable
Contraires :

illisible
adj.
d1./d Qu'on ne peut pas déchiffrer. écriture illisible.
d2./d Dont on ne supporte pas la lecture. Roman illisible.

ILLISIBLE, adj.
A. — Qu'il est impossible ou très difficile de lire. Synon. indéchiffrable. Signé : illisible. J'ai vu, avant-hier madame (nom illisible) qui doit partir dans quinze jours (M. DE GUÉRIN, Corresp., 1836, p. 239). Tu auras sans doute autant de peine que j'en ai eu moi-même à le déchiffrer [un cahier]... Il est heureux que l'écriture en soit illisible pour les domestiques (MAURIAC, Nœud vip., 1932, p. 298) :
1. Plusieurs pages ici ont été arrachées, en hâte semble-t-il. Ce qui reste d'écriture dans les marges est illisible, chaque mot haché de traits de plume marqués si violemment qu'ils ont troué le papier en maints endroits.
BERNANOS, Journal curé camp., 1936, p. 1184.
Au fig., littér. Qu'il est impossible ou très difficile de comprendre, d'interpréter. L'art aztèque (...) est à peu près illisible au premier coup d'œil (FAURE, Espr. formes, 1927, p. 15). Qu'y a-t-il derrière ce silence, cette ironie froide, ce visage fermé, rétracté, illisible : souffrance? indécision? haine? mépris? indifférence? néant? On ne sait (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 481).
Emploi subst. masc. à valeur de neutre. Picasso, cependant, ferme rarement ses tableaux à triple tour. Les objets, les figures émergent. Parfois, la bascule entre le lisible et l'illisible hésite, parfois elle ne fonctionne pas (COCTEAU, Poés. crit. I, 1959, p. 101).
B. — P. ext., dépréc. Qu'il est insupportable de lire. Il est exaspéré contre Salammbô, soulevé, écumant à petites phrases : « D'abord, c'est illisible... Et puis, c'est de la tragédie, C'est du dernier classique » (GONCOURT, Journal, 1862, p. 1178). L'Aurore n'aura donc plus à m'offrir que des blasphèmes ou des cochonneries sans intérêt. Journal puant et illisible (BLOY, Journal, 1899, p. 361) :
2. ... chacun sait qu'il y a, de nos jours, deux littératures : la mauvaise, qui est proprement illisible (on la lit beaucoup). Et la bonne, qui ne se lit pas. C'est ce que l'on a appelé, entre autres noms, le divorce de l'écrivain et du public.
PAULHAN, Fleurs Tarbes, 1941, p. 18.
Prononc. : [il(l)]. PASSY 1914 [-i:bl]. Étymol. et Hist. [1686, BL.-W.1-5] 1. 1671 inlisible « difficile à déchiffrer » (24 avr., Mme DE SÉVIGNÉ, Lettres, éd. M. Monmerqué, t. 2, p. 185); 1778 illisible (G. MIRABEAU, Lettres, t. 2, p. 89); 2. 1789 « dont la lecture est insupportable » (CONDORCET, Vie de Voltaire ds LITTRÉ). Dér. de lisible; préf. il- (v. in- à valeur négative); illisible et inlisible ont coexisté jusqu'au XIXe s. et progressivement la forme inlisible a disparu (cf. la plus grande fréq. des adj. en il- : illégal, illogique, illettré, illégitime). Fréq. abs. littér. : 184.
DÉR. 1. Illisibilité, subst. fém. Caractère de ce qui est illisible. Malgré la perte et l'illisibilité de plusieurs chapitres, ce qui en reste [d'un ouvrage] sera favorablement reçu du public (CRÈVECŒUR, Voyage, t. 1, 1801, p. XI). [il(l)izibilite]. Att. ds Ac. 1935. 1re attest. 1873 (Journ. offic. du 12 juin, p. 3771, 3e col. ds LITTRÉ); dér. sav. de illisible, suff. -ité. 2. Illisiblement, adv. D'une manière illisible. J'ai reçu de vous, le 23, douze lignes d'une écriture plutôt atroce et signées illisiblement, qui paraissent avoir été écrites au café, dans un mouvement soudain, sous l'empire de je ne sais quoi (BLOY, Journal, 1899, p. 313). [il(l)]. Att. ds Ac. Compl. 1842, Ac. 1878 et 1935. 1re attest. 1840 (Ac. Compl. 1842); de illisible, suff. -ment2.
BBG. — GOHIN 1903, p. 281.

illisible [i(l)lizibl] adj.
ÉTYM. 1778; inlisible, 1671, Mme de Sévigné; de il- (→ 1. In-), et lisible.
1 Qu'on ne peut lire, qui est très difficile à lire. Indéchiffrable. || Manuscrit, écrit illisible ( Grimoire, hiéroglyphe). || Gribouillage (cit. 2) illisible. || Médecin qui griffonne (cit. 3) une ordonnance illisible. || Avoir une écriture illisible. → Écrire comme un chat, faire des pattes de mouche. || Signature illisible. || Signé : illisible (dans la copie d'un acte). || Écriteau (cit. 2) devenu illisible avec le temps.
1 (…) une main y a écrit au crayon ces quatre vers qui sont devenus peu à peu illisibles sous la pluie et la poussière (…)
Hugo, les Misérables, V, IX, VI.
2 illisible. Une ordonnance de médecin doit l'être; toute signature, id.
Flaubert, Dict. des idées reçues.
3 Il avait une calligraphie à lui, une bâtarde fantaisiste, pétaradante d'enjolivements et d'arabesques, à la fois superbe et illisible.
Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, 2e tableau, I.
2 (1789). Dont la lecture est insupportable. || Compilation illisible. || Roman illisible.
4 Chacun sait qu'il y a, de nos jours, deux littératures : la mauvaise, qui est proprement illisible (on la lit beaucoup). Et la bonne, qui ne se lit pas.
J. Paulhan, les Fleurs de Tarbes, p. 18.
5 Commencé Obermann (sic) de Sénancour (sic). Illisible. Non, vraiment, je ne peux pas aller jusqu'au bout.
J. Renard, Journal, 24 sept. 1889.
CONTR. Lisible.
DÉR. Illisibilité, illisiblement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • illisible — ILLISIBLE: Une ordonnance de médecin doit l être. Toute signature idem. Cela indique qu on est accablé de correspondance …   Dictionnaire des idées reçues

  • ILLISIBLE — adj. des deux genres Qu’on ne peut lire ou qu’on ne lit que très difficilement. Cette écriture est illisible. Des caractères illisibles. Il signifie, figurément, Dont la lecture n’est pas supportable. Cet ouvrage est illisible …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • illisible — (il li zi bl ) adj. 1°   Qu on ne saurait lire. Cette écriture est illisible. 2°   Dont on ne peut supporter la lecture. •   On passait pour esprit fort lorsqu on se permettait de regarder l existence de cinq propositions dans le livre illisible… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ILLISIBLE — adj. des deux genres Qu on ne saurait lire. Cette écriture est illisible. Voyez INLISIBLE …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Illisible — Lisibilité Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Signé illisible —    Comédie dramatique de Christian Chamborant, avec André Luguet, Fernand Charpin, Gaby Sylvia, Marcel Vallée, Rosine Luguet, Yves Deniaud.   Pays: France   Date de sortie: 1942   Technique: noir et blanc   Durée: 1 h 40    Résumé    En compagnie …   Dictionnaire mondial des Films

  • gribouillage — [ gribujaʒ ] n. m. • 1741; de gribouiller ♦ Dessin informe comparable aux premières productions graphiques des jeunes enfants. ⇒ gribouillis. ♢ Écriture informe, illisible. ⇒ griffonnage. « Un gribouillage presque illisible » (Montherlant). ●… …   Encyclopédie Universelle

  • griffonnage — [ grifɔnaʒ ] n. m. • 1608; de griffonner ♦ Écriture mal formée, illisible; dessin informe. ⇒ barbouillage, gribouillage, gribouillis. « le griffonnage inconscient, les jeux de la plume qui tourne en rond autour d une tache d encre » (Colette). ♢… …   Encyclopédie Universelle

  • indéchiffrable — [ ɛ̃deʃifrabl ] adj. • 1609; de 1. in et déchiffrable 1 ♦ Qui ne peut être déchiffré. Message codé indéchiffrable. 2 ♦ Très difficile à lire. ⇒ illisible. Manuscrit indéchiffrable. ⇒ grimoire. Écriture indéchiffrable. Partition indéchiffrable. 3… …   Encyclopédie Universelle

  • Rene Besnard — René Besnard René Besnard Parlementaire français Naissance …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.